Je vous fait cet article pour vous aider à vaincre la déréalisation

Vivez vous dans la déréalisation ou dépersonnalisation ?

Est-ce que vous avez l’impression qu’après chaque crise d’angoisse de vivre dans un monde diffèrent, voire d’être dans un rêve ?

Est-ce que vous sentez qu’un stress et une anxiété intense montent en vous et vous paralysent ?

Perdez-vous tous vos repères et vous avez la sensation que vous ne vivez plus dans un monde normal ?

Vous devez le savoir : vous subissez la dure loi de la déréalisation.

Qu’est-ce que c’est au juste pour vaincre la déréalisation ?

Pendant un moment de stress intense, le corps sécrète de l’adrénaline et de la cortisone.

Ces hormones sont provoquées par un stress et une angoisse intense ce qui déclenche cette sensation d’être dans un autre monde.

Cette déréalisation se met en place quand vous êtes trop angoissé, trop fatigué ou trop stressé.

Votre corps se protège et pour vous défendre et il vous déconnecte pour un moment de la réalité et de votre mal-être.

Cette sensation de rêve vous donne une impression que la réalité est complètement faussée et parfois elle vous fait paniquer encore plus.

 

La cause de la déréalisation :

Comme je vous le disais, cette sensation de rêve éveillé trouve son origine sous différente manière.

Beaucoup de sources peuvent en être la raison :

  • Une grosse fatigue
  • Un stress continue
  • Des crises d’angoisse
  • Une Dépression, de la négativité
  • Une maladie
  • Le cannabis
  • Une longue contrariété

L’intensité de cette déréalisation dépend de chacun et dure plus ou moins longtemps.

Pour ma part, un excès de stress dans la journée me provoquait souvent cette sensation de rêve et d’être coupé de toute émotion.

Elle survenait le matin au réveil ou le soir avant de dormir.

Je sentais bien que les paniques et l’anxiété accumulés me faisaient vivre cet enfer.

Bien souvent, cette sensation désagréable vient de votre corps.

Quand les hormones du stress ou les symptômes de l’angoisse se déclenchent, vos 5 sens (la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher) sont complètement déréglés.

Ce chamboulement de votre corps provoqué par un stress intense est la source de cette hallucination.

Comment se sortir de ce rêve éveillé ? :

Je pensais aussi qu’en étant plus actif, en essayant de demander de l’aide autour de moi, j’arriverais à m’en sortir.

Vous avez peut-être essayé de demander de l’aide à votre entourage, mais vous avez l’impression de passer pour un(e) fou/folle?

Je vous comprends totalement, c’est tellement irrationnel, à part celle et ceux qui le vivent au quotidien peu de gens peuvent comprendre cette souffrance.

Pourtant il existe des méthodes pour dissiper cette horrible sensation.

Voici un conseil : plus vous essayerez de combattre ce moment désagréable et plus il sera présent et violent.

Il faut adopter une nouvelle approche pour reprendre la main sur vos émotions.

La méthode qui fonctionne c’est de lâcher prise avec des exercices de relaxation qui vous aideront au bout de quelques minutes à réduire ce symptôme d’angoisse.

Il faut que vous appreniez à réduire vos angoisses, votre stress et votre anxiété.

Essayez de prendre du recul dans votre vie et identifier les personnes ou des moments de vie qui vous stresse et vous angoisses au quotidien.

C’est peut-être aussi un manque de sommeil ou de l’insomnie ?

Les exercices et les vidéos que je vais vous proposer vont vous aider à être enfin plus dans le moment présent et ressentir un mieux-être rapide.

Si vous appliquez les exercices qui suivent, vous constatez une diminution de votre stress, de votre négativité.

Vous aurez plus d’énergie, plus de paix et votre déréalisation se dissipera rapidement.

Les exercices de relaxation pour aller mieux contre la déréalisation :

Tout passe par le souffle :

La plus grande difficulté quand on est pris dans ce moment d’angoisse, de stress intense c’est de pouvoir rester positif et garder son calme pour aller mieux.

Il existe des méthodes simples et naturelles qui vous aideront à réduire cette déréalisation et avoir le contrôle rapide de vous même.

Le but de ces exercices c’est de rester dans le moment présent et de vous sentir bien.

La respiration abdominale :

Je vous conseille de faire la respiration abdominale.

Pourquoi ?

Parce que c’est une des rares méthodes de relaxation qui vous aidera à réduire les symptômes des déréalisations et à rester dans le moment présent.

Elle peut être pratiquée partout et à tout moment.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette méthode je vous conseille de lire mon article sur la respiration abdominale : La respiration abdominale contre les crises d’angoisse et le stress

Mieux qu’un long discours voici deux vidéos pour vous aider à mettre en pratique cet exercice :

 

Mieux respirer :

Une autre méthode de respiration pour vous apprendre à mieux respirer et par la même occasion réduire cette sensation de déréalisation.

Vous devez juste appliquer les conseils cette vidéo pour apporter une énergie positive à votre corps :

La méditation guidée, la voix pour se rassurer :

Si vous, vous sentez tellement mal avec cette déréalisation et que vous sentez que vous perdez pied,  je vous conseille de faire de la méditation guidée.

La méditation guidée est vraiment efficace. Vous n’avez rien à faire à part vous allonger ou rester assis et d’écouter la voix qui vous guide vers la relaxation.

Je vous conseille de tester dès que vous sentez plus anxieux et stressé que d’habitude. Voici une vidéo que j’ai faite pour vous :

Il faut être positif face à la déréalisation :

Les phrases positives ont le pouvoir de vous rassurer et donnez le courage de vous battre contre ces minutes désagréables et dures à vivre.

Rester positif est un combat contre vous même, donc je vous conseille de regarder régulièrement les vidéos d’affirmation positive ou même d’en écrire dans un cahier pour vous rassurer.

C’est primordial d’être positif si vous souhaitez vous sentir mieux. Les pensées négatives empire encore plus les choses.

Avoir des pensées positives est une des clefs pour que votre corps comprenne que vous gérez la situation et que vous avez le pouvoir d’aller mieux.

Je ne vous cache pas qu’il vous faudra plusieurs séances pour en ressentir les bienfaits, sur vous.

Rester dans le moment présent face à la dépersonnalisation :

Pour vaincre cet état et cette sensation d’être dans un autre monde, je vous conseil de rester ans le moment présent.

Comment faire ? :

Il existe beaucoup de méthode mais celle qui marche le mieux pour moi c’est de fixer mon attention sur ma respiration ou sur mes pied le plus possible. C’est vrai que c’est bizarre mais ça marche.

Dès que je sens que je panique, que je suis trop dans ma tête, la respiration et la technique des fixer mon attention sur la sensation de mes pieds, m’aide énormément.

Si vous avez cette sensation d’être constamment  la sensation 24 h sur 24 d’être dans l’irréalité, ça va beaucoup vous aider.

Vous devez lire ça ! :

Les exercices et les conseils que je viens de vous proposer je les ai testés sur moi et il fonctionne.

C’est pourquoi je vous conseille vivement de les tester dès aujourd’hui.

C’est seulement la pratique continu qui vous permettra de prévenir votre stress et vos crises de panique et par la même occasion vous donnez les clefs pour vous détendre et mieux gérer vos émotions.

Il faut y mettre du sien, cette sensation déréalisation ne vas pas partir toute seule.

Pratiquez une des méthodes je vous ai proposé et pratiquer le plus souvent possible.

Une à deux fois par jour.

Parfois, ça ne marchera pas du premier coup.

Il n’y a pas de remèdes miracles.

J’ai dû être patient et apprendre à connaître mon corps pour retrouver la sérénité et le calme en moi.

Je vous assure que les méthodes fonctionnent. Vous devez juste faire le premier pas pour allez mieux.

Ressentir le mieux-être avec les méthodes naturelles fonctionnent, seulement si vous y mettez de la motivation et de la bonne volonté.

Il n’y a pas de méthode miracle et j’aime être sincère et franc avec vous.

Sachez-le je suis toujours disponible pour vous aider.

N’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à me contacter sur mon mail contact@stress-solution.fr pour toute question.

Je vous souhaite un bon chemin vers la sérénité et n’oubliez pas de pratiquer 😉

Adam


    Commentaires "Angoissé ? : 5 méthodes pour vaincre la déréalisation"

    • kappiness

      Merci infiniment Adam pour ces conseils indispensables et oh combien précieux qui marchent 🙂

    • Someone

      Bonjour, moi aussi ça me fait ça depuis le 31 Octobre 2016. J’ai 17 maintenant mais j’avais 16 ans quand ça m’est arrivé pour la première fois. J’ai même été hospitalisée parce que au début je faisais des crises d’anxiété les plus intenses. Le battement de mon coeur pouvait atteindre les 140-150 max en quelques secondes et le battement régulier et de 74 si je ne me trompe pas. La première fois, j’avais fumé du cannabis avec mes amis, on était dehors puis je suis monté chez eux et j’ai sentie la chambre tourner puis ça l’a commencé. Je pensais que j’allais mourir, je disais même à tous de dire à ma mère que je l’aime beaucoup. ça m’a duré environs 6-7 heures sans arrêt (avec coeur qui bat très vite) puis ça l’a arrêté jusqu’au 22 novembre. Ce jour-là, j’avais simplement demandé à ma mère de quoi j’avais l’air à l’Halloween quand j’ai eu mon premier épisode. Je n’avais plus rien consommer parce que de toutes facons j’avais fumé que 3 fois en deux ans avant ce jour-là. Je n’ai pas été capable d’arrêter de me sentir hors de mon corps comme si ce que je voyais était plus loin, mes bras avaient l’air longs et je regardais mes mains sans arrêt. Je me sentais comme dans un rêve. Ça n’a pas arrêté et c’était 24h/24 7/7 jusqu’à environs le 15 janvier et de là j’ai recommencé à ”reprendre conscience” pendant quelques minutes durant la journée (dans le jour et jamais dans la nuit) mais ce n’était que max. minutes puis peu à peu les mois passaient et ça se calmait. Ça m’a fait perdre beaucoup de poids tout ça. J’ai essayé deux médicaments qui m’avaient été diagnostiqué (antidépresseurs) mais ça empirait et j’en ai pris que de courte durée. Je n’ai plus ressenti de déréalisation entre le mois de janvier et février 2018 avant ça j’en faisais au moins à un moment de la journée.

      Mais ça a recommencé. Et ça me fait peur. Aussi, j’ai remarqué que mes pupilles qui sont toujours habituellement trèèèèès petites, se dilatent intensément.

    • Anonyme18

      Bien le bonjour, Je n’avais seulement 17ans lorsque j’ai commencer à avoir de la déréalisation/dépersonnalisation , Tout à commencer le 22 mai 2017 lorsque j’étais avec un ami à moi et nous sommes parti dans un parc à environ 500m de chez moi, après avoir trouver l’endroit, nous nous sommes mis à fumer du Cannabis ( Loin des enfants ), Je ne suis pas un très grand fumeur, j’avais parfois fumer plus que ce jour-ci mais à croire qu’il en faut peu pour avoir ce genre de chose, je n’avais tirer que seulement 4-5 fois sur le joint et tout d’un coup j’ai eu des hallucinations visuel, comme si on était entrain de hypnotiser, puis j’ai eu un trou noir, lorsque j’ai repris connaissance, je ne savais pas combien de temps j’étais dans le trou noir, je n’avais pas bouger mais le monde autour de moi avait complétement changer que ce soit la vue ( Je voyais complétement en saccader avec un léger flou sur les éléments autours. ) ou l’ouïe( J’avais comme-ci j’avais un hallucination auditif, malgré mes problèmes auditifs je ne pense pas que ce soit lié, j’attendais comme-ci j’avais un bouchon dans l’oreille.) ainsi que le toucher ( Lorsque j’ai repris connaissance je me suis mis à paniquer et le seul réflexe que j’ai eu été de prendre mon téléphone et de me rendre chez moi sans penser à mon ami, lorsque j’ai pris mon téléphone j’avais les sensations quelques secondes plus tard, je me souviens même m’avoir mis une claque et avoir ressentie la claque quelques secondes après), j’avais des palpitations, mon cœur n’avait fait ça, il allait très vite, Je transpirait de partout, J’avais l’impression que j’allais mourir, la seul pensée que j’ai eu c’était de le dire à mon ami, d’appeler une ambulances pour m’emmener à l’hôpital mais pas peur qu’on m’enferme suite à cet histoire fou, car je ne pensais pas que l’effet du Cannabis forte en THC pouvait faire ça, Je suis donc partie , et sur le chemin de retour j’entendais des enfants rires, je ne sais pas vraiment s’ils étaient là car ma vision été flou et j’avais du mal à me concentrer sur un point fixe, je me forcer à regarder le bas de mon corps par peur du monde extérieur et du changement qu’il avait eu suite au Cannabis, puis par peur je me suis dis que j’étais tout simplement dans un mauvais voyage souvent appelle par ” Bad Trip “, Et que ça allait tout simplement passer et que j’allais reprendre ma petite vie d’avant, malheureusement non sur le trajet je me suis mis à regarder autour de moi et à essayer de me concentrer pour reprendre mon état d’avant, cela marcher que si je me concentrer suffisamment, mais lorsque je me suis dis que c’était partie, ça revenais, j’ai même penser être fou, je regarder les véhicules passer mais cela ne faisais qu’empirer la situation, je me suis mis à courir très vite en direction de chez moi tout en paniquant et en me disant que j’allais mourir, sur la route j’ai alors pris mon téléphone et écrit un long message d’Adieu à toutes ma famille ainsi qu’a la fille qui partager ma vie à cet époque, une fois chez moi, je n’ai rien dis par peur de faire peur à mes proches, je suis partie dans ma chambre j’ai enlever tout mes vêtements puis monter dans mon lit pour dormir pour qu’en me réveillant en me disant que c’était un rêve, je n’ai pas réussie , j’ai une fois paniquer car c’était toujours présent, je suis partie voir ma mère lui expliquer, elle ne connaissant pas ceci et moi non plus à ce moment elle m’a fait asseoir puis ma passer de l’eau sur le visage et ma fait manger un sucre puis lorsque je lui ai dis que j’avais pris du Cannabis elle ne m’a pas crier dessus, elle m’a fait une réflexion et elle a pris son téléphone pour contacter mon frère qui lui fume également du Cannabis à grandes quantités, Il a dit que c’était un Bad Trip mais moi je savais que c’était bien pire qu’un simple Bad Trip, c’était une trop grande sensation pour que ce soit ceci, effectivement j’ai fais de la Déréalisation/Dépersonnalisation. à ce jour, j’ai actuellement 18ans, et ça fait presque un an que cela à commencer et pour vous dire, ce n’ai pas partie, il m’arrive de faire des crises dehors, exactement comme ce que je vous ai dis à un degré différent, Le tout premier à durer 2h30/3h, le second à durer 1h30, puis un autre 30s, puis un autre 1 minute puis aujourd’hui le pourquoi de mon message c’est que j’en ai refais un de 5 minutes, J’ai du mal à surmonter cela car celle qui partager ma vie depuis 2 ans m’a abandonner, puis j’ai des soucis d’audition , un grande chute d’audition, ce qui empire mon état par peur d’être sourd, ainsi que la dépression qui m’a atteint par tout ça en si peu de temps. Ce que je décide à présent , car je m’enferme depuis. c’est de faire d’autres choses, c’est pour cela que je vais faire vos 5 méthodes ainsi que finir mon Permis que j’ai abandonnés à cause de mes soucis, m’inscrire à la musculation et reprendre ma vie active et oublier une fois pour toute cet déréalisation ! Je vous demande tout simplement de ne pas baisser les bras, je l’ai déjà fais moi même, j’ai perdu les bras énormément de fois, pleurant aujourd’hui devant mes parents suite à cet crise , mes parents sachant que je pleure très peu leurs à fait mal, alors je ne leurs ferais plus de mal , à eux ainsi qu’a moi.

      Merci d’avoir pris le temps d’écouter mon témoignage, cet déréalisation est très forte certes , pas plus forte que moi, Je vais l’oublié en reprenant ma vie comme il ce doit

      • Olga

        J’ai su hier que mon copain a le trouble de dépersonnalisation. Je ne l’ai jamais vu dans cet état. J’ai juste trouvé un médicament dans sa salle de bain et je l’ai posé la question. Il m’a répondu un peu gêné. Je n’ai pas d’attention de le quitter à cause de ca. Je l’aime et je veux l’aider relaxer. On verra si ca va marcher. Bon courage à toi! Il faut que tu relaxe aussi. Cette article peut-être va pouvoir d’aider.

        • Heidi

          Bonsoir Olga,

          Pourrais-tu me donner le nom du médicament que prends ton copain ? J’ai le même problème et je cherche une solution… Si ça fonctionne pour lui peut-être que ça marchera aussi pour moi 🙂 En espérant que tu me répondes, bon courage à vous deux.

          H

      • Sophieann

        Bonjour Anonyme,

        J’ai 48 ans et comme toi je souffre de déréalisation depuis juin 2017.
        Si tu veux échanger n’existes pas.

      • Tania

        Je vie exactement la même chose que toi, on pourrait discuter ?
        je te laisse mon mail tania.macari@outlook.com

    • Lucie

      Bonjour je n’ai que 16 et cela fait 1 mois et demi que ça dure et j’ai très peur que cet état dur toute ma vie j’ai l’impression de devenir folle je n’en peux vraiment plus…

      • Mathilde

        Moi aussi j’ai 16 ans et c’est hyper dur de vivre ça

      • Elisa

        j’ai 13 ans et ça va paraître faux mais depuis mon cm2 ça dure et ca dure, je n’arrive pas à m’en sortir, je l’ai dis à mes amies mais elles n’ont eu aucune réaction personne ne nous comprend

      • Schlecht

        c vraiment un enfer .
        Je donnerais tout pour être comme avant

    • Lisa Wailliez

      Bonjour hé vais essayer cela car en ce moment c tout les jours c très fatiguant à en perdre espoir avez vous eu vous aussi la mâchoire fort tendu et fourmillement dans la joue?

      • Lucie

        Coucou alors moi au tout début de cette sensation bizarre j’avais en effet toujours cette tension au niveau de la mâchoire et pas de fourmillements aux joues mais de la tetanie au niveau des jambes

    • M.T.

      Bonjour,
      Merci Adam pour votre article que je découvre.
      Je vais sur mes 41 ans et cela va faire 27 années que je suis en état de déréalisation continue 7j sur 7 24h sur 24.
      Les solutions que vous proposez me semble pertinentes. J’y travaille depuis très longtemps, mais seul à essayer de me sortir de mon mal-être et angoisses la route est longue.
      Vus étiez encadré par un thérapeute?
      Je suis surpris que les psy que j’ai rencontrés ne soient pas au fait des causes et des solutions face à la déréalisation.
      Je vais parcourir votre blog. Encore merci pour votre travail qui m’aide à me sentir moins isolé.

      • Adam

        Merci pour votre message, j’espère sincèrement vous aider à vous sortir de ce mal être que vous vivez.

        Moi les méthodes de sophrologie m’aide énormément à vaincre cet de sensation de rêve éveillé.

        N”hésitez surtout pas si vous avez la moindre question.

        Bon courage à vous.

        Adam

      • Pascale

        Bonjour,
        Avez vous réussi à sortir de la derealisation?
        J’en souffre aussi depuis 17 ans 24/24h…

        Bonne journée.

        • Schlecht

          17 ans !!!mais comment faites vous .sa fait depuis août que j ai sa et j ai vraiment l impression de devenir folle

      • Al

        Bonjour M.T, je te conseille d’aller voir sur youtube la page « réveil ultime » sur cette page tu pourra trouver comment te sortir de cette derealisation! Ça vaut le cout d’aller voir!

      • Patricia

        Bonjour,

        J’aimerai parler avec vous pour savoir si vous avez trouvé une solution.
        Je suis en déréalisation 24/24 depuis des années aussi ( 18 ans) .
        Bien sur il y a des moments ou je n’y prête plus attention et je peux vivre assez normalement, mais aussi des moments ou elle revient fort…

        • Alain Rosso

          Bonjour.

          Je m ‘appelle Alain.

          Je souffre aussi de derealisation et je n ‘en peux plus..
          Auriez vous des conseils a me donner ..?
          j ‘ai vu des médecins et ils me disent que c ‘est juste de l ‘anxiete et que je dois canaliser par le travail le sport etc…mais meme en faisant du sport c ‘est tre fort quand meme en ce moment le stress de ma separation et le deces de ma mere a redeclenche tous ca, c ‘est vraiment pas marrant ,je prends du Xanax qui me calme quand c’est trop intense…

    • Wailliez marianne

      Voilà moi c tout lesjours j’en perd espoir tellement j’en suis fatigué surtout cette machoire fort tendu on dirait quel va bloquer envie de toujours serrer fort les dents et fourmillement dans la joue vous avez eu aussi?

      • Anonyme18

        Ne perds pas espoir, regarde mon témoignage dans les commentaires

        • Sophieann

          Bonjour à tous,

          Je souffre de déréalisation depuis juin 2017 soit 8 mois suite à la prise d’un anti dépresseur visant à calmer une crise d’hypochondrie.
          Au début je n’ai rien compris je pensais que c’était l’effet du médicament, j’étais angoissée pour tout à un niveau extrême….j’ai du me mettre en arrêt maladie, je ne conduisais plus, je restais sur mon canapé mais même sur celui-ci je ne trouvais pas le calme.
          C’est une sensation horrible, j’étais persuadée que j’allais mourir et cela m’arrive encore aujourd’hui ou que j’allais devenir folle….j’étais 24h/24 dans un rêve avec des sensations physiques très désagréables ( vertiges, cépahlée, crise de tremblements, faiblesse musculaire….)
          Aujourd’hui je ne prend plus de médicaments (depuis le mois de novembre) mais uniquement des plantes, elles ne sont pas miraculeuses mais je me dis qu’elles m’aident un peu. Je suis sûre que le seul médicament c’est nous…nous devons trouver la force de dépasser cet état de peur permanente.
          J’ai repris mon travail en janvier, je retourne dans les magasins sans trop d’angoisse et je fais mes courses mais c’est très difficile même si la déréalisation est moins présente.
          Aller à un rdv, partir un week sont des épreuves et le pire des angoisses pour moi c’est le coiffeur, car je ne peux pas fuir en cas de problème.
          J’essaye de m’occuper le plus possible pour éviter de penser à ce problème et j’avance car nous pouvons nous en sortir à notre rythme.

          • Schlecht

            Bonsoir ,oui c est le faite de ne pas pouvoir être libre en cas d angoisse pour le coiffeur ..
            Moi c pour tout ,même à la douche je panique..
            c est horrible comme sensation ,peur de devenir folle .
            L impression de vivre dans un rêve ,perte de mémoire ,difficulté de concentration,manque d émotion positive ,L impression d être sur une autre dimension et sans compter ces angoisses.
            Je recommence aussi à sortir peu à peu mais je ne ressent plus rien ,L impression que mon cerveau est mort .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.