Déprime et angoisses : ma première interview pour le blog happysoftely

Déprime et angoisses : J’ai participé au Défi Détox du blog www.happysoftely.com

Voici cette interview complète qui vous aider à mieux me connaitre et trouver je suis sur des astuce et aide pour calmer vos angoisses.

Adam du blog Stress et solution est notre invité du jour.

Il y a 5 ans, Adam a traversé une période très difficile dans sa vie et a connu la dépression et les crises d’angoisse. Sur son blog, il explique comment il s’en est sorti et a retrouvé le calme, le bonheur et l’énergie grâce aux méthodes naturelles.la-depression-et-les-angoisses-ma-premiere-interview-pour-le-blog-happysoftely

Interview d’Adam de Stress & solutions
” Adam, c’est avec beaucoup de joie que j’ai préparé cette interview. En effet, ayant fait une dépression il y a quelques années, souffrant à l’époque de crises d’angoisse et cie, je me suis vraiment retrouvée dans tes articles. Nous sommes les preuves vivantes qu’il y a moyen de sortir la tête de l’eau et de sortir plus fort de cette épreuve. As-tu un message à transmettre aux lecteurs à ce sujet justement ? “

 

la-depression-et-les-angoisses-ma-premiere-interview-pour-le-blog-happysoftely

Tout d’abord, merci pour cette interview et merci de me donner l’occasion de pouvoir aider encore plus de personnes grâce à ton site. J’ai subi les crises d’angoisse et la dépression pendant plus de 5 ans et je sais comment il est difficile de sortir de la peur d’avoir peur et de la négativité. J’ai tout essayé par la voix traditionnelle et ce qui m’a sauvé de cette difficulté est ma volonté de s’en sortir et de me soigner exclusivement par les méthodes naturelles. Ce que je peux transmettre à tes lecteurs, c’est avant tout d’avoir une volonté de fer et ne de pas se laisser abattre par son mal-être. Il est possible de s’en sortir et de se libérer des angoisses à condition de le vouloir. Ça peut paraître simpliste, mais le corps à besoin de temps pour se soigner. Si vous baissez les bras à la première difficulté, ça sera difficile d’aller mieux. C’est ce que j’ai pu constater après deux années à me battre contre mes angoisses et ma dépression.

« Quand tu souffres de crises d’angoisse, tu finis par avoir peur de la crise d’angoisse elle-même. Comment on sort de ce cercle vicieux ? »

Je pense que l’ennemi numéro un des angoisses est les pensées négatives. C’est les pensées et les ruminations qui créer cette peur et cette phobie de certains situations ou lieux que nous évitons. Pour ma part, les exercices de positivité m’ont beaucoup aidé. J’essaye un maximum de m’exposer à des situations qui me font peur et je me rassure en même temps. Je me dis « tu peux y arriver » « ce n’est rien » » tu es fort, tu peux le faire ». Ce genre de phrase motivante avec un exercice de respiration m’ont aidé à être plus positif et canaliser mon angoisse.

« Quand tu as souffert de dépression et que tu t’en es sorti, j’ai remarqué qu’en cas de baisse de moral passagère … Tu as tendance à flipper genre « aaaahhhh elle est revenue. Est-ce que tu as connu ça et as-tu des trucs et astuces à nous donner ? »

la-depression-et-les-angoisses-ma-premiere-interview-pour-le-blog-happysoftely

Avec le recul, j’ai compris que ça soit pour la dépression ou les angoisses, c’est qu’il faut être patient. Il faut continuer à adopter les bonnes méthodes pour aller mieux et laisser le temps au corps d’aller mieux. Pendant les moments de faiblesse, il faut apprendre à lever le pied. Il faut prendre du bon temps pour soi et se détendre. Si la dépression ou l’angoisse reviennent, c’est qu’il y a eu une situation dans la journée qui a fait que tu sois plus angoissé que d’habitude. Je te conseille de méditer pour prendre plus de recul sur ta vie et identifier les moments de moins bien pour adopter une attitude de calme et de relaxation, c’est important. Pour tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur les méthodes de relaxation naturelle, je leur conseille de lire mon blog.

” Dans le défi détox, j’ai abordé plusieurs fois le sujet des personnes et relations toxiques. Quand tu as un passage à vide et que tu es aux prises avec les pensées négatives, il est parfois difficile de ne pas en devenir une nous-mêmes à se plaindre en permanence de notre condition. Aurais-tu des conseils pour ne pas sombrer dans la toxicité ? “

Tout d’abord notre entourage, notre situation professionnelle et personnelle peut être source d’angoisse et de dépression.

Pour ne pas sombre dans la toxicité, c’est apprendre à savoir prendre du recul et changer ses habitudes. C’est très important de prendre de la hauteur sur sa vie et d’identifier qu’elle est la source de sa négativité et de son anxiété.

En général les gens se laissent vivre en pensant que la situation se calmera d’elle-même, alors que pas du tout. Pour ne pas sombrer dans la toxicité, il faut être proactif. Il faut faire en sorte de faire des activités positives qui aidera son corps à libérer cette toxine comme du sport, la lecture, marcher dans un parc, pratiquer des exercices de respiration comme la respiration abdominale.

Avec le recul je pense que mes angoisses et ma dépression, ont été des étapes et une période bénéfique, car j’ai changé beaucoup de chose dans ma vie qui m’a permis aujourd’hui d’être plus heureux et plus serein.Voyez votre mal être comme une opportunité de changement et de vivre enfin la vie que vous souhaitez.

Leave A Response

* Denotes Required Field